Votre bout de chou a le nez qui coule, souffre de toux nocturnes et d’allergies ? Sa chambre est peut-être infestée d’acariens. Pour préserver la santé de votre bébé, lutter contre leur prolifération dans sa chambre est essentiel. Nos conseils.

Acariens : qu’est-ce que c’est ?


Microscopiques, les acariens appartiennent à la même famille que les araignées, soit les arachnides. Ces insectes se nourrissent principalement de squames, des peaux mortes, de débris d’ongles ou encore de poils. Ils se développent en milieu humide et chaud. Comment provoquent-ils des allergies ? Sachez que la réaction allergique est engendrée par les cadavres et les déjections des acariens. Au contact de la muqueuse nasale d’un humain, ces derniers déclenchent rhinite allergique, toux, éternuements, réactions cutanées, etc.

Supprimer les nids à poussière


Favorisant la prolifération des acariens, la poussière peut être néfaste pour la santé. Que ce soit dans la chambre ou d’autres pièces de la maison, il convient de s’en débarrasser. Même dans les bureaux, voire en milieu industriel, il est important de lutter contre la poussière pour éviter les allergies. Par exemple, la réalisation d’un dépoussiérage industriel est courante dans certains secteurs. Cette opération permet d’empêcher la formation d’allergènes, mais aussi d’éviter par exemple que des particules et poussières ne viennent altérer le bon fonctionnement des machines industrielles.

Un dépoussiérage régulier est aussi essentiel dans la chambre de bébé. Pour cela, nettoyez les meubles en bois ou en plastique avec un chiffon humide. Par ailleurs, évitez les tapis, la moquette ou les doubles rideaux, de véritables nids à poussière où ces insectes microscopiques aiment se loger. Choisissez de préférence du parquet cloué ou du linoléum en guise de revêtement de sol dans la chambre de bébé.

Contrôler la température de la chambre


Pour lutter efficacement contre les acariens, maintenir une bonne température dans la chambre de bébé figure parmi les solutions recommandées. La température de la pièce doit être autour de 18 ou 19 °C. Celle-ci sera trop fraîche pour favoriser la prolifération des acariens, mais sera assez chaud pour que votre bout de chou n’ait pas froid. Cette température favorise notamment l’endormissement.

Éviter l’humidité


Le contrôle de l’humidité de la chambre figure parmi les solutions anti-acariens efficaces. Pour limiter leur prolifération, mais aussi celle de divers microbes, assurez-vous de maintenir un taux d’humidité compris entre 50 et 55 %. Pour contrôler l’humidité, vous pouvez par exemple utiliser un hygromètre. L’utilisation d’un déshumidificateur ou d’un humidificateur est aussi possible. Évitez cependant de trop assécher l’air, car un air trop sec est susceptible de provoquer des irritations au niveau des voies respiratoires de votre petit ange. Pour assainir l’air et lutter contre l’humidité dans la pièce, pensez aussi à ouvrir quotidiennement les fenêtres pour aérer la chambre.

Bien choisir la literie


Pour éviter de déclencher une allergie chez votre bébé, certaines précautions sont à prendre au moment de choisir la literie. Pour le garnissage des oreillers ou des couettes, évitez les plumes. Privilégiez la soie ou le synthétique. Pour le matelas, recouvrez-le d’une housse anti-acarien. En ce qui concerne le nettoyage, passer l’aspirateur sur le matelas n’est pas vraiment utile, puisque cette opération ne permet de se débarrasser que d’environ 10 % des acariens. Préférez plutôt un lavage en machine à 60 °C du linge de lit.

L'info d'aujourd'hui : lisez notre dossier pantalon de sudation avant d'aller l'acheter .

Derniers articles :

Votre bout de chou pointera bientôt le bout de son nez ? L’achat de ses premiers vêtements est un véritable moment ...
Votre bout de chou a le nez qui coule, souffre de toux nocturnes et d’allergies ? Sa chambre est peut-être infestée ...